Obtenir de l'aide
Obtenir de l'aide

LET US HELP YOU

Get started

English, French or Spanish :)


HELP YOURSELF

Our helpdesk

Our help portal is packed with useful information from FAQs to helpful articles.


Please allow some extra response time since all teams are working remote. Stay safe!

Shopping from: Sweden
CURRENCY
Euro
  • £ British Pound
  • $ US Dollars
  • Euro
  • $ Canadian Dollar
  • kr Danish krone
  • kr Swedish Krone
  • $ Australian Dollar
  • $ Hong Kong Dollar
  • ¥ Japanese Yen
  • $ New Zealand Dollar
  • $ Singapore Dollar
  • $ Argentine Peso
  • R$ Brazilian Real
  • kr Norwegian Krone
  • SR Saudi Riyal
  • د.إ UAE Dirham
  • Fr Swiss Franc
SHIP TO
Sweden
    LANGUAGE
    English
    • English
    • Deutsche
    • Español
    • Français
    • Italiano

    May we suggest…

    Your bag

    Votre panier ne contient aucun article.

    Total before discount: $0.00 USD
    Total $0.00 USD

    5558 reviews
    100% secure checkout
    B-Corp certified


    Tout le monde parle de durabilité de nos jours, on ne manque pas d'idées à son sujet. Qu'est-ce que cela signifie vraiment et comment la rendre effective ? Il y a aussi beaucoup de mythes concernant la durabilité qui perdurent à cause de malentendus, parfois même à des fins non recommandables.

    Quels sont les mythes les plus courants sur la durabilité et quelle est la vérité ? Dans cet article, nous allons essayer de parler des 10 idées reçues les plus répandues sur la durabilité et tenter de séparer la réalité de la fiction.

    Le principe de durabilité n'est pas bien défini

    Bien que la définition semble vague, le mot a été défini avec précision par un comité des Nations Unies : "développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins ».

    Bien que les opinions puissent différer, c'est une très bonne source à laquelle se référer chaque fois que le sujet est discuté.

    La durabilité est liée au changement climatique

    Il est vrai que les niveaux d'émissions de CO2 actuels ne sont pas viables si nous voulons maintenir un climat supportable pour l'humanité, mais la durabilité n'est pas seulement liée à cela. La définition est beaucoup plus large et couvre tous les domaines de l'activité humaine.

    C'est un mythe très répandu sur la durabilité. Nous avons besoin d'un climat viable, mais nous avons aussi besoin d'une économie et de systèmes politiques viables afin d'atteindre une durabilité globale.

    C'est trop coûteux

    Si vous pensez que la durabilité est trop coûteuse, nous avons une mauvaise nouvelle pour vous : le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui prendra fin. Posez-vous la question suivante : qu'est-ce qui est le plus coûteux, la réalisation d'une société durable ou la marche vers la catastrophe ?

    Vous verrez mieux l'étendue du problème maintenant. C'est un mythe populaire sur la durabilité qu'elle s'avère être trop coûteuse. Bien sûr qu'elle va coûter de l'argent et certainement beaucoup, mais nous n'avons pas le choix.

    La durabilité est égale au recyclage

    Les gens aiment les solutions simples et faciles à comprendre, il est donc compréhensible qu'un mythe comme celui-ci s'installe, mais il ne le faut pas.

    Le recyclage est un élément important du travail de durabilité, mais ce n'est qu'une partie de tout cela. En fait, le recyclage peut ne pas nous aider du tout dans certains cas, car nous sommes encore aux prises avec des ressources limitées et parfois déclinantes.

    Dans de nombreux cas, le recyclage peut fonctionner comme un pansement temporaire, mais la bonne solution est ailleurs.

    La durabilité nous fera reculer dans le temps et nous rendra pauvres et misérables

    Non, ce n'est pas vrai. En fait, il ne serait pas possible pour nous de revenir à d'anciennes façons de vivre et on ne pourrait pas nourrir la population de la Terre de cette façon.

    La voie vers une société durable passe par l'innovation et l'utilisation efficace des ressources. Nous devrons devenir beaucoup plus avancés techniquement pour en arriver là. Ce n'est qu'à travers des recherches bien dirigées et approfondies que nous pourrons identifier les solutions qui permettront aujourd'hui d'assurer un avenir durable.

    La vie, pour tout le monde, va s'améliorer, pas empirer.

    Les marchés libres et les consommateurs bien informés sont la seule voie à suivre

    C'est un mythe tenace de durabilité, que le marché va prendre soin de tout. Alors que les ressources naturelles limitées sont rares, ils affirment que l'augmentation des prix éloignera les consommateurs vers des alternatives plus modernes et durables. Malheureusement, cela ne fonctionnera tout simplement pas.

    Pour commencer, nous n'aurons peut-être pas le temps d'attendre que cela se produise, car nous risquons de nous heurter à une situation tout à fait insoutenable bien avant que la correction du marché ne se produise, si elle se produit.

    En outre, le type de correction du marché envisagé sera très violent et fera des ravages avec l'économie, ce qui est également un élément important du casse-tête de la durabilité.

    La technologie résoudra tous nos problèmes

    La technologie résoudra certainement beaucoup de problèmes, mais la durabilité dépend à un degré élevé de chacun d'entre nous, pour prendre des décisions plus intelligentes et de mieux planifier nos vies. Par exemple, nous pouvons tous obtenir des voitures électriques qui fonctionnent sur l'énergie renouvelable à l'avenir, mais finalement ce ne sera pas utile si nous continuons à vivre comme nous le faisons maintenant.

    Nous devrons également commencer à réfléchir à ce dont on a vraiment besoin et mieux planifier nos vies afin que nous n'ayons pas à conduire dans nos voitures tout le temps car cela va sûrement conduire à une situation de trafic insoutenable.

    Peut-être que beaucoup d'entre nous n'ont pas besoin d'une voiture du tout. Oublier la voiture signifie en fait moins de technologie, pas plus.

    La durabilité, c'est la même chose qu'être écolo.

    Passer au vert, en utilisant seulement ce qui est naturel, c'est ce à quoi beaucoup pensent quand on parle de durabilité. C'est un mythe très répandue sur la durabilité, et il y a un soupçon de vérité là-dedans, mais ce n'est en aucun cas la vérité.

    Faire des choix « écolos » pour la nourriture, l'énergie et le mode de vie vous fera vous sentir bien et c'est probablement bon pour votre santé, par rapport à beaucoup d'autres options, mais cela ne le rend pas durable. La réalisation du développement durable nous obligera à faire des choix difficiles, pas tous très écologiques du tout.

    Obtenir de l'électricité à partir de l'énergie nucléaire, par exemple, n'est guère considéré comme écologique par quiconque, mais c'est peut-être le choix durable, dans certains cas, si nous voulons continuer à vivre comme nous le faisons.

    De la même façon, nous devrons peut-être faire d'autres choix qui ne peuvent pas être considérés comme écolos, mais qui, pourtant, iront dans la bonne direction.


    La population sur terre est insoutenable

    Réduire la population de la terre pourrait faciliter les choses, mais où cette ligne de pensée nous mène-t-elle ? Se concentrer sur la surpopulation de notre planète ne nous mènera nulle part et le fait est que personne ne sait quelle est la population optimale.

    Plus de gens que jamais vivent sur Terre aujourd'hui, mais la pauvreté est à son plus bas niveau jamais atteint. C'est un mythe répandue de durabilité parmi quelques personnes qu'il y a une limite connue de population pour la planète Terre. Il s'agit de gérer nos ressources de façon raisonnable, dans l'intérêt de tous.

    La durabilité n'est qu'une question de petits ajustements dans nos vies.

    Si la durabilité était un casse-tête facile à résoudre, nous ne serions probablement pas dans la situation actuelle, pour commencer. Oui, c'est vrai que nous devons tous faire des ajustements à nos modes de vie et la plupart d'entre eux peuvent être assez minimes, mais ce n'est guère suffisant.

    Ce mythe de la durabilité s'appuie sur l'hypothèse que tous les problèmes sont locaux. Ils ne le sont pas. La plupart des problèmes de durabilité sont mondiaux et nécessitent des solutions à grande échelle.

    Ce n'est que lorsque nous travaillerons avec la durabilité à tous les niveaux de la société que la voie à suivre émergera.

    French