Obtenir de l'aide
Obtenir de l'aide

LET US HELP YOU

Get started

English, French or Spanish :)


HELP YOURSELF

Our helpdesk

Our help portal is packed with useful information from FAQs to helpful articles.


Happy to help! Stay safe and sustainable!

Shopping from: Sweden
CURRENCY
Euro
  • £ British Pound
  • $ US Dollars
  • Euro
  • $ Canadian Dollar
  • kr Danish krone
  • kr Swedish Krone
  • $ Australian Dollar
  • $ Hong Kong Dollar
  • ¥ Japanese Yen
  • $ New Zealand Dollar
  • $ Singapore Dollar
  • $ Argentine Peso
  • R$ Brazilian Real
  • kr Norwegian Krone
  • SR Saudi Riyal
  • د.إ UAE Dirham
  • Fr Swiss Franc
SHIP TO
Sweden
    LANGUAGE
    English
    • English
    • Deutsche
    • Español
    • Français
    • Italiano

    May we suggest…

    Your bag

    Votre panier ne contient aucun article.

    Total before discount: $0.00 USD
    Total $0.00 USD

    5753 reviews
    100% secure checkout
    B-Corp certified


    Le climat de la terre est-il en train de changer ?

    Alors que la plupart des gens conviennent que le climat est en mutation -il l'est toujours- il y a des opinions divergentes sur le pourquoi et le comment. Les scientifiques en ont conclu que l'homme est responsable du changement climatique et que le facteur le plus important est l’émission de gaz à effet de serre, comme le CO2, qui causent le réchauffement planétaire.

    Mais, cet argument est-il juste? Peut-on donner crédit à l'affirmation des sceptiques comme quoi il existerait une violente hystérie au sujet du climat? Sont-ils tout simplement mal informés ou trop suspicieux?

    Dans cet article, nous examinons les faits réels et les mythes sur le changement climatique et vous communiquons nos sources, pour approfondir vos connaissances.

    1. La température de la planète augmente

    C’est un fait que la température moyenne de la surface de la Terre a augmenté d' 1,62 degrés Celsius depuis la fin du 19ème siècle. C'est aussi un fait que la majeure partie du changement s’est produite au cours des 35 dernières années, ce qui coïncide très bien avec la quantité croissante de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

    La température n’est pas réellement fluctuante comme certains le prétendent. Elle a été en hausse constante, et la tendance s’accélère. Le réchauffement climatique de la planète est réel !

    2. La calotte glaciaire diminue

    Les couches de glace fluctuent naturellement et elles le font naturellement depuis des milliers d’années. Cependant, rien dans la nature ne peut expliquer le taux extrême de calottes polaires qui diminuent que les scientifiques ont vu au cours de la dernière décennie. Surtout dans l’Arctique, la tendance est claire.

    La calotte glaciaire fond à un rythme accéléré et n’a pas assez de temps pour se reformer au cours de l'hiver. Comme ce phénomène se poursuit, nous allons commencer à observer des effets secondaires graves à l’échelle mondiale.

    3. Les glaciers diminuent

    Alors que l'évolution des calottes polaires peuvent être difficiles à suivre, n’importe qui peut voir les glaciers se replier et se rétrécir.

    Les glaciers peut rétrécir pour deux raisons :

    1. des chutes de neige réduites en hiver
    2. un temps plus chaud pendant l’été

    Actuellement, nous voyons ces deux choses se produire simultanément, et partout dans le monde les glaciers se rétrécissent. Les glaciers sont de grands dissipateurs thermiques et leur retraite provoque un réchauffement accéléré partout.

    4. Les océans se réchauffent

    Les océans sont vastes et l’eau en eux peut absorber d’énormes quantités d’énergie avec seulement de petits changements de température. C’est pourquoi c'est si alarmant de constater que les températures océaniques ont augmenté de façon constante depuis les années 1940.

    Bien que le changement de température soit minuscule, de 0,13 degrés Celsius, cela représente un changement énorme, compte tenu de la masse d’eau en cause.

    Si ce n’était pas pour les océans, le réchauffement planétaire serait beaucoup plus grave et évident.

    5. Le niveau de la mer augmente

    En 2014, le niveau moyen de la mer était de 6,6 cm au-dessus de la moyenne de 1993, selon la NOAA, et le taux de 1993 était déjà la moyenne enregistrée la plus élevée, à l’époque.

    En moyenne, le niveau de la mer continue d’augmenter d’environ 3 mm par an, ce qui provoque de gros problèmes dans le monde. Pourquoi le niveau de la mer augmente-t-il ?

    Les scientifiques pointent sur deux causes :
    • Dilatation thermique – à mesure que les océans se réchauffent, l’eau prend du volume, tout comme la plupart des matériaux lorsque vous les chauffez.
    • Fonte des glaces – les calottes polaires, les glaciers et d’autres masses de glace se retirent, contribuant plus d’eau aux océans.

    6. Diminution de la couverture neigeuse

    Les preuves sont claires. Selon des études menées par NSIDC, la couverture neigeuse diminue chaque année. Bien que cela n’affecte pas directement les niveaux de la mer, cela doit être causé par quelque chose.

    Plus le climat devient plus chaud, plus les précipitations viennent sous forme de pluie plutôt que de la neige et la neige qui tombe ne s’accumule pas autant que d’habitude.

    7. Temps plus extrêmes

    D'après les preuves scientifiques et données compilées par la NASA, le nombre et l’intensité des phénomènes météorologiques violents ont augmenté depuis les années 1950, à une exception près.

    Le nombre de basses températures record n'a cessé de diminuer. Cela n'augure rien de bon si vous voulez démontrer que le climat ne change pas, parce qu'il est évident qu'il est en train de changer et qu'il ne change pas dans le bon sens.

    Avec le réchauffement climatique, nous constatons des tempêtes plus sévères et plus de précipitations que jamais.

    8. Acidification des océans

    Bien que les détails chimiques soient un peu compliqués à expliquer ici, ce n’est pas exactement la science des fusées. Quand le dioxyde de carbone de gaz à effet de serre (CO2) est absorbé par l’eau, de l’acide carbonique se forme, rendant l’eau acide.

    C’est la même chose que dans les boissons gazeuses auxquelles son rajoute du gaz carbonique, seulement cela se produit dans nos océans. Depuis le début de la révolution industrielle, le niveau de pH de l’eau de surface des océans a chuté de 0,1.

    Mettons les chiffres exacts de côté, il s’agit d’un changement substantiel qui a des effets réels sur la vie dans nos océans.

    Y aura-t-il des poissons dans les océans de demain? Eh bien, nous ne savons pas, mais si les niveaux de pH continuent à baisser, cela peut avoir un impact énorme sur la faune en mer.

    9. Les scientifiques ne sont pas d’accord !

    Non, ils ne le sont pas. En fait, les scientifiques ne sont généralement pas d’accord.

    C’est ainsi que le progrès scientifique se fait. Seulement, en ce qui concerne le changement climatique, les scientifiques sont en fait d’accord dans une ampleur alarmante.

    Il y a effectivement un consensus sur le fait que le climat évolue et que, dans une large mesure, il se produit en raison de l’activité humaine en général et des émissions de gaz à effet de serre en particulier.

    10. Activité du soleil

    C’est un thème courant, blâmer le soleil pour le réchauffement climatique. Oui, l’activité solaire a un impact énorme sur notre climat et la température de la terre, mais ce n’est pas suffisant pour expliquer ce que nous voyons actuellement.

    Cela a été étudié par le GIEC entre autres et la conclusion est toujours la même : le soleil contribue au changement climatique, mais les variations de l’activité solaire ne peuvent pas expliquer plus de 10 pour cent des changements de température que nous observons.

    Conclusion

    La science n’est jamais définitive. Cela est aussi vrai pour la science climatique que tout, mais cela ne signifie pas que nous ne savons rien sur le changement climatique et ses causes.

    Les scientifiques en savent beaucoup plus aujourd’hui qu’il y a quelques années et ils continueront d’en apprendre davantage à l’avenir.

    Cela ne change rien au fait que le climat évolue et que nous y contribuons de manière substantielle. Nous le savons déjà et nous gagnons une meilleure compréhension tous les jours.